L’Ebola qu’est-ce que c’est ?

Ces derniers mois, le continent africain a été secoué par un virus appelé Ebola. Il est principalement concentré dans trois pays : le Libéria, la Guinée, la Sierra Leone. Jusqu’à présent, il continue de s’étendre et de faire des ravages. De quoi s’agit-il réellement lorsqu’on parle du virus Ebola ?

C’est en 1976 que le virus Ebola fut repéré pour la première fois, en République Démocratique du Congo. Il a été appelé Ebola à cause d’une rivière présente dans ce pays. "La maladie à virus Ebola est un type de fièvre hémorragique. Elle est causée par une infection due à un virus de la famille des filoviridés (filovirus)".

Le virus Ebola se propage de façon rapide lorsqu’il y’a des contacts directes entre une personne infectée et une personne « saine ». Sang, salive, sperme, sueur, vomissures sont les moyens par lesquels ce virus se propage. Des contacts indirects comme avec une seringue contaminée peuvent transmettre le virus.

Pour ce qui est des symptômes liés à ce virus, on retrouve : l’apparition brutale de fièvre suivie par les douleurs musculaires, l’irritation de la gorge, l’éruption cutanée, la diarrhée, les vomissements, l’insuffisance hépatique, l’insuffisance rénale.

Pour l’instant, il n’existe pas de vaccin, ni de traitement pour contrer ce virus. Toutefois, il est possible de prendre certaines précautions pour éviter de se faire contaminer. Il faut éviter d’être en contact rapproché avec des personnes contaminées, se laver les mains après les avoir rencontrées, éviter de manger de la viande de brousse (l'agouti, le rat, la souris, le porc-épic, la biche, le singe, le lièvre, la chauve-souris, le chimpanzé, le gorille). Les médecins qui sont en charge des malades de l’Ebola doivent prendre des précautions sanitaires comme le port des lunettes, de la blouse, des gants, la stérilisation des équipements médicaux…

Retour à l'accueil