La réussite d’une grande entreprise passe par une excellente gestion de sa comptabilité. Ainsi, bon nombre d’entreprises confient cette gestion à des cabinets comptables spécialisés. Le rôle de ces cabinets d’expertise comptable est d’établir les bilans des entreprises qui ont eu recours à leurs services. Ils donnent des conseils judicieux concernant la manière dont les entreprises doivent gérer leur fiscalité, les procédés pour être en règle vis-à-vis du fisc et des astuces pour pouvoir réduire un tant soit peu leurs impôts. Dans ces cabinets d’expertise comptable, on retrouve le comptable fiscaliste.

Que faut-il savoir sur un comptable fiscaliste ?

Encore appelé conseiller fiscal, le comptable fiscaliste est comme un guide, pour ses clients, en matière de fiscalité. En effet, il les aide à réaliser une gestion optimale de leurs intérêts fiscaux tout en respectant les règles relatives aux taxes et impôts en vigueur dans le pays où ils sont implantés.

En général, les entreprises souhaitent payer le moins d’impôts possible. C’est le rôle du comptable fiscaliste de les conseiller de manière adéquate afin qu’elles puissent, de manière légale, payer moins d’impôts. Ainsi, il les aide à ne pas payer des taxes inutiles et à optimiser leurs profits.

Un autre rôle très important du comptable fiscaliste est de défendre l’intérêt de ses clients lors des contentieux. Il est outillé pour représenter ses clients face à l’administration fiscale. On lui fait aussi appel pour représenter ses clients lorsque l’affaire est portée devant les tribunaux. Connaissant bien les affaires de ses clients, il prépare les preuves pour montrer leur bonne foi et remporter les procès auxquels ils comparaissent. En outre, en tant que comptable fiscaliste, il doit être présent lorsque l’administration fiscale vient réaliser des contrôles fiscaux, des audits sur le compte de ses clients.

Il arrive que des entreprises souhaitent s’installer à l’étranger. Pour que cette installation se fasse dans les règles, il faut que le comptable fiscaliste apporte son expertise en matière de fiscalité, concernant aussi bien les normes nationales qu’internationales. Les pays n’ayant pas souvent la même politique de taxation, il est primordial que le comptable fiscaliste participe à l’implantation des entreprises à l’étranger. Il informe ainsi sur les règles d’imposition et de taxation en vigueur dans les pays où aura lieu l’implantation.

Le rôle du comptable fiscaliste ne se limite pas seulement aux calculs des impôts. Il participe aussi au développement de l’entreprise ainsi qu’aux tâches administratives. En tant que comptable fiscaliste, il participe à l’élaboration des bulletins de paie. Dans la même logique, il fait les déclarations de salaires aux organismes qui sont chargées de réaliser les contrôles de ces types d’informations. Par ailleurs, on le retrouve aussi lors de la conception des contrats de travail pour les employés des entreprises.

Le comptable fiscaliste joue un rôle très important au sein des entreprises. Il fournit des conseils judicieux et aides précieuses à toutes les entreprises souhaitant avoir une comptabilité à jour. L’expert-comptable fiscaliste travaille soit dans les entreprises, soit dans les cabinets comptables ou en indépendant. Il apporte son aide aux entreprises, sur les plans financier, social, fiscal et juridique. C’est lui qui conçoit les états financiers, fait les bilans, réalise une étude approfondie des impacts fiscaux que certaines décisions pourraient avoir sur l’entreprise. Il effectue aussi de nombreuses simulations et projections afin de choisir l’option la plus économique et adaptée à l’évolution de l’entreprise dans un environnement concurrentiel.

Il est important pour les entreprises de solliciter l’aide d’un comptable fiscaliste. Ceci leur permet d’être en règle avec l’administration fiscale et d’éviter les redressements fiscaux qui pourraient s’avérer être préjudiciables à leurs affaires.

Retour à l'accueil