WhatsApp chiffre ses conversations
WhatsApp chiffre ses conversations

La récente mise à jour de WhatsApp a apporté une nouvelle fonctionnalité : le chiffrement des conversations de bout en bout.

Pour ceux qui ne le savent pas, le chiffrement d’une conversation, c’est lorsqu’un message envoyé au destinataire est crypté et que lui seul a la possibilité de décrypter. En d’autres termes, seul l’utilisateur à qui le message est envoyé pourra le lire. Ni les serveurs intermédiaires, ni les employés de Whatsapp, ni les pirates, ni même les autorités ne pourront lire ses messages. Les messages ne sont plus envoyés en clair sous forme de texte mais ils sont sous formes de chiffres et il faut donc une clé pour réaliser le décryptage.

L’une des particularités avec le chiffrement est que les clés de décryptage sont éphémères et qu’une fois le message est déchiffré, la clé n’est plus valide. L’intérêt du chiffrement est donc d’apporter plus de sécurité et de confidentialité aux utilisateurs.

Comment un utilisateur de WhatsApp peut-il chiffrer ses messages ?

Le chiffrement ainsi que le déchiffrement des messages est automatique. Il vous suffit juste d’avoir la dernière version de WhatsApp sur votre téléphone. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, ce n’est pas le scannage du QR code qui permet d’accéder à la fonctionnalité de chiffrement. Ce QR Code vous permet juste de vérifier si votre communication est chiffrée de bout en bout. Ce n’est pas un code de décryptage mais les codes de sécurité de WhatsApp qui permettent de voir si votre conversation est chiffrée.

Toutefois, il y’a une procédure qui vous permet de vérifier le chiffrement d’une conversation sur Whatsapp :

  • Ouvrez la discussion que vous avez avec le contact ou le groupe
  • Appuyez sur le nom pour accéder à l’écran des informations
  • Appuyez ensuite sur Chiffrement pour voir le QR code ainsi que le nombre à 60 chiffres qui indiquent que votre conversation est bien chiffrée.

Pour aller plus loin, vous pouvez scanner le QR Code du destinataire pour voir si tout est au point. Mais dans ce cas, vous devez obligatoirement être à côté de lui. Cette procédure de vérification n’est pas obligatoire et vous n’en avez pas besoin pour utiliser le service de chiffrement.

La question qu’il y’a lieu de se poser est de savoir pourquoi WhatsApp a attendu aussi longtemps avant de généraliser le chiffrement des conversations de ses 1 milliards d’utilisateurs ? Les débats actuels concernant le droit d’accès des forces de l’ordre aux conversations des utilisateurs y est-il pour quelque chose ?

Retour à l'accueil