Un des principes fondamentaux d’une  entreprise saine est la confiance : cependant, au quotidien, ce principe de confiance est bien souvent mis à l’épreuve, notamment par les managers qui y voient plus un danger qu’une chance. Mais attention : si un manager ne choisit pas d’accorder sa confiance à son équipe, il risque de pratiquer un contrôle excessif. En effet, beaucoup de managers pensent que de trop de confiance découle un nombre accru d’erreurs. Cependant, la pratique montre que « prendre le risque » de faire confiance à son équipe porte bien souvent ses fruits...

 

                                                    Faire pointer ou pas ?

De l’avis du coach carrière Martin Wehrle, il est important pour une entreprise qui souhaite développer un climat de travail sain que tous les collaborateurs pointent ou alors que personne n’ait à le faire. En effet, si l’entreprise ne fait pas pointer les cadres et dirigeants mais seulement les autres collaborateurs, ceux-ci ont l’impression que l’entreprise ne les considère pas dignes de confiance et qu’elle scinde ses employés en deux groupes qui se sont donc plus une seule et même équipe.

                                                     Déléguer des projets importants ?

Les managers qui n’arrivent pas à accorder leur confiance à leur équipe ont tendance à déléguer à celle-ci des tâches de plus en plus insignifiantes... Cependant, cela ne passe pas inaperçu et les membres de l’équipe risquent peu à peu de se désolidariser de leur travail par manque d’intérêt. 

Pour rendre une équipe efficace à long terme, il est donc nécessaire de lui confier des projets intéressants et importants. Pour éviter les erreurs, l’idée est alors de rester à l’écoute de l’équipe et de se positionner en tant que « coach » qui donne la direction et redresse la barre si nécessaire mais qui laisse les collaborateurs agir et s’épanouir.

                                                      Faire un contrôle journalier ?

Contrôler une à une les tâches réalisées par leur équipe est nécessaire pour les managers qui ne savent pas faire confiance au travail... Cependant, quelle perte de temps ! Il est vrai que certaines tâches sensibles peuvent avoir besoin d’un suivi journalier, notamment si le collaborateur qui les effectue vient de rejoindre l’équipe. Cependant, toutes les tâches ne demandent pas un update quotidien. 

L’idée est alors pour chaque collaborateur de définir et de différencier les tâches qui demandent un suivi au jour le jour de celles qui nécessitent un regard hebdomadaire ou mensuel. Le suivi peut alors se faire sous la forme de meetings entre le manager et chacun de ses collaborateurs.

Faire confiance est source d’épanouissement pour les managers (qui peuvent se consacrer à des tâches stratégiques) et pour les collaborateurs (qui sont valorisés et peuvent se développer) alors  « prenez-le risque » !

 

Le saviez-vous ?

Cet article a été écrit par Anou Bijou, le Directeur Départemental de Jooble. Vous pouvez visiter Jooble en cliquant sur ce lien

Retour à l'accueil